Publicités

Le Nobel d’économie boucle un millésime imprévisible

Au terme d’une saison des Nobel qui a déjoué de nombreux pronostics et fui les favoris, le prix d’économie est remis lundi à Stockholm avec un nombre croissant de prétendantes pour une récompense ayant le bonnet d’âne en termes de parité.
La macroéconomie et les cycles du crédit, l’économie de la santé ou le marché du travail figurent parmi les domaines bien placés pour décrocher le plus jeune des Nobel, selon des experts sondés par l’AFP.
Parfois qualifié de “faux Nobel” car créé par la Banque de Suède plus de 60 ans après les cinq autres (médecine, physique, chimie, littérature et paix), le prix 2021 doit être annoncé vers 11H45 (09H45 GMT) à Stockholm.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :