Les télétravailleurs craignent pour leur carrière

Une étude de LinkedIn met en avant « le biais de proximité » qui consisterait à privilégier l’avancement d’un collaborateur en présentiel plutôt que celui d’un salarié en télétravail, à compétences égales.

%d blogueurs aiment cette page :