Publicités

Beaujolais nouveau. “Depuis deux ans, nous vendons plus que ce que nous produisons” (Daniel Bulliat, InterBeaujolais)

INTERVIEW. Ce 18 novembre sonne le coup d’envoi de la nouvelle cuvée du Beaujolais nouveau, dont les prix pourraient d’ailleurs connaître une légère augmentation cette année. Car ce vignoble emblématique du Rhône, qui reçoit ce jeudi le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, fait face à plusieurs enjeux : manque de candidats à la reprise des exploitations, impacts du changement climatique et de la crise sanitaire ayant entraîné un resserrement des stocks… Et ce, alors que la demande en France, tout comme à l’export, reste forte, comme le rappelle Daniel Bulliat, président de l’InterBeaujolais.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :