L’Etat conteste l’impact estimé de ses mesures sur les comptes d’EDF

Sans intervention du gouvernement pour obliger EDF à fournir de l’électricité à des prix plus bas, 150 entreprises françaises auraient pu fermer en raison de la flambée des prix de l’électricité, et 45.000 emplois auraient été menacés, a estimé le ministère de l’Industrie jeudi. Par ailleurs, selon le Figaro, l’Etat actionnaire conteste les 8 milliards d’euros d’impact estimé par EDF sur ses comptes. Pour l’exécutif, l’impact est de 3 milliards. Le reste constitue une perte d’opportunité par rapport à la hausse des prix.
%d blogueurs aiment cette page :