La captothèque arrive dans la vallée de l’Arve

Mercredi, Février 16, 2022 – 14:45

Le service captothèque d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes se déploie dans la vallée de l’Arve, en lien avec cinq communautés de communes du territoire. Les habitants pourront mesurer la concentration en particules fines.

Durant dix mois, près de 300 habitants de la vallée de l’Arve pourront emprunter un microcapteur pour mesurer la présence de particules fines dans l’air et échanger leurs observations sur la plateforme de la captothèque d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes. Des ateliers animés par des experts d’Atmo seront aussi organisés.

Déjà proposé sur trois métropoles de la région, le service se déploie désormais sur les périmètres des communautés de communes Cluses Arve et Montagnes, Faucigny Glières, Pays Rochois, Pays du Mont Blanc et Chamonix Mont Blanc.

Mesurer la quantité de particules de 1 à 25 micromètres

Une trentaine de microcapteurs MOBI couplés à l’application mobile Captothèque sont mis à disposition chaque mois. Basés sur les technologies développées par l’ONG Habitat Map, ils permettent d’explorer les concentrations de PM10, PM2.5 et PM1dans presque toutes les situations (sport, transports, habitat, milieux professionnels…).

Régulièrement confrontée à des pics de pollution, la vallée de l’Arve fait l’objet d’un plan de protection de l’atmosphère piloté par l’Etat. Révisé en 2019, ce PPA s’attache à réduire les sources d’émissions polluantes touchant notamment au chauffage à bois et au transport.

Environnement
Vallée de l'Arve, brefeco.com
%d blogueurs aiment cette page :