Publicités

Un morne débat à l’ombre d’un troisième tour politique ou… social

POLITISCOPE. Pas de vision pour le pays, un jeu de posture en théâtre d’ombre : le morne second débat présidentiel Macron/Le Pen, n’a pas enthousiasmé les Français. Si le président sortant a dominé son adversaire, celle-ci a gagné ses galons d’opposante légitime, se posant en alternative politique. S’il l’emporte comme le prédisent les derniers sondages, Emmanuel Macron n’est pas sorti d’affaire pour autant, avec un agenda de crises à gérer et un troisième tour politique et social plein d’inconnues dans une France plus difficile à gouverner que jamais.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :