Publicités

Romans de l’été : 325 000 francs de Roger Vailland, ou la solitude du coureur de fonds

[20 romans pour l’été] A travers le destin d’un jeune homme qui travaille pour une usine plastique, Roger Vailland illustre dans 325 000 francs l’impasse des destins ouvriers.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :