En septembre 2022, le climat des affaires dans l’industrie se dégrade de nouveau

Selon les chefs d’entreprises interrogés en septembre 2022, l’indicateur du climat des affaires diminue pour le troisième mois consécutif. À 102, l’indicateur synthétique perd un point mais demeure au-dessus de sa moyenne (100). Les baisses des soldes d’opinion sur l’évolution prévue de la production ainsi que sur les carnets de commandes participent à cette dégradation. Au contraire, le solde d’opinion sur l’évolution passée de la production rebondit. Par ailleurs, le sentiment d’incertitude économique ressentie se diffuse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :