Ziwig, finaliste des Trophées Bref Eco de l’Innovation

Mercredi, Novembre 23, 2022 – 06:45

Ces prochaines semaines, nous vous invitons à découvrir les 18 finalistes des Trophées Bref Eco de l’Innovation 2022. Aujourd’hui, focus sur la start-up lyonnaise Ziwig, finaliste dans la catégorie santé, qui a mis au point Endotest®, premier test salivaire de diagnostic de l’endométriose.

En France, l’endométriose touche 10 % des femmes en âge de procréer, soit 1,5 à 2,5 millions de femmes. Cette maladie se caractérise par la présence de fragments d’un tissu semblable à l’endomètre (muqueuse tapissant l’intérieur de l’utérus) en dehors de la cavité utérine, au niveau de différents organes. Au moment des règles, ces fragments tissulaires réagissent aux stimulations hormonales et provoquent une inflammation, elle-même à l’origine de douleurs intenses et invalidantes et d’une grande variété de symptômes. La maladie peut aussi être totalement asymptomatique. Dans ce cas, elle est généralement découverte de façon fortuite à l’occasion d’une consultation motivée par des difficultés à concevoir un enfant. En effet, une proportion importante des patientes atteintes d’endométriose souffre également d’infertilité.

Errance médicale

Or, les femmes atteintes d’endométriose subissent pour la plupart une longue errance médicale (8 à 12 ans en moyenne), au cours de laquelle elles multiplient rendez-vous, analyses et examens avant qu’un diagnostic ne soit posé. La cœlioscopie est aujourd’hui encore considérée comme l’un des examens de référence pour le diagnostic de l’endométriose. Elle constitue néanmoins un geste invasif qui doit être réalisé sous anesthésie générale.

La mise au point d’un test diagnostic non invasif de l’endométriose s’est donc imposée comme un besoin médical majeur. Ziwig, une start-up lyonnaise réunissant des médecins experts de l’endométriose et des ingénieurs en intelligence artificielle, vient de mettre au point un test diagnostique basé sur le séquençage des microARN présents dans la salive, validé par un essai clinique.  « Ce test salivaire simple et non invasif, baptisé Endotest®, permet la détection précoce de toutes les formes d’endométriose, même les plus complexes, avec une fiabilité proche de 100 % », indique la société.

Séquençage de miARN et intelligence artificielle

L’innovation s’appuie sur deux technologies de rupture que sont le séquençage de miARN (technologie NGS, New Generation Sequencing) et leur analyse par bio-informatique utilisant l’intelligence artificielle. L’association de Ziwig avec une plateforme technologique IGenSeq de l’Institut du Cerveau a permis la mise au point d’Endotest.

Plus globalement, Ziwig entend améliorer la santé des femmes par une approche holistique et la mise au point d’outils diagnostiques ou pronostiques innovants et performants.

Boehringer Ingelheim est partenaire des Trophées Bref Eco de l’Innovation

Partenaire de notre événement, Boehringer Ingelheim remettra un trophée à l’un des 18 finalistes. La parole à Magali Hainaut, directrice Global Innovation Animal Health chez Boehringer Ingelheim.

 

Nous remercions également tous nos partenaires qui soutiennent cette manifestation et les entreprises innovantes.

 

Innovation
Santé
Gilles Doumer, cofondateur de Ziwig, nous présente son innovation.
%d blogueurs aiment cette page :