Top départ pour le catalogue Takagreen de solutions écoresponsables

Lundi, Janvier 23, 2023 – 17:15

Takagreen, plateforme villeurbannaise de mise en relation entre fournisseurs et clients sur des produits et services écoresponsables, est sortie de sa phase de bêtatest. Son business model est maintenant en place.

Fayrouz Ferres, ancienne cadre commerciale dans les énergies renouvelables, qui avait aussi créé la société Absolycom, a fondé en 2018 la plateforme Takagreen (« Taka » signifiant énergie en arabe littéraire). Rapidement rejointe par Sharon Gartner et Marine Jacquier, elle a modifié l’objectif initial et entrepris de constituer, sur le web, un catalogue de produits et services écoresponsables pour les professionnels. En quelques mois, 3 000 fournisseurs étaient répertoriés, en France et à l’international. L’adossement précoce à un grand groupe aindinois œuvrant à l’étranger a permis d’accélérer les choses avec quelque 200 fournisseurs européens et des perspectives en Amérique du Nord et en Afrique.

Pas de market place

Le site Takagreen n’est pas une market place : elle ne gère aucune transaction. Il s’agit bien d’une plateforme de mise en relation. C’est-à-dire qu’une entreprise demandeuse choisit son produit ou son service, indique sa localisation et voit apparaître une liste de fournisseurs classés par proximité géographique. Un important travail de sélection a eu lieu en amont, notamment pour s’assurer de qualifications environnementales certaines pour les produits s’affichant « verts ».

Le site a fonctionné gratuitement pendant de nombreux mois, en affichant 6 000 visiteurs mensuels. De fait, « 80 % des recherches concernent des services », explique Fayrouz Ferres, « avec en première place, les ressources humaines et notamment les systèmes de management responsable ». La société compte parmi ses clients de belles références : LVMH, Paul Bocuse, le Conseil de l’Europe, Arkopharma, Engie, Super U ou encore Decathlon, font appel aux services de Takagreen afin d’adopter de nouvelles solutions responsables.

La restauration et la gestion des déchets ont aussi une place de choix dans les recherches sur le site. Le podium est complété par les fournitures de bureau et l’informatique reconditionnée. Pour coller au plus près des souhaits des utilisateurs, les cofondatrices ont récemment ajouté une fonction à leur site : le dépôt d’appels à projet et la réception de devis de plusieurs fournisseurs.

Un abonnement pour les fournisseurs

C’est seulement depuis deux mois que l’activité est vraiment lancée : le site est devenu payant. Mais, souligne Fayrouz Ferres, « alors que nos concurrents font payer les acheteurs, nous avons basé notre business model sur une facturation des fournisseurs ». Ces derniers doivent donc s’acquitter d’un abonnement de 14,90 à 29,99 euros par mois pour apparaître sur Takagreen. Le chiffre d’affaires envisagé pour la première année d’exploitation commerciale est de 180 000 euros.

Une autre source de revenus va également être engagée : l’audit écologique en ligne de l’environnement de travail d’une entreprise et la fourniture de préconisations d’améliorations avec une base de fournisseurs à l’appui.

RSE
RSE
Logiciels / Services Numériques
Takagreen, Fayrouz Ferres, Sharon Gartner et Marine Jacquier - bref eco

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :