Immobilier: le marché se refroidit


En 2022, le marché belge de l’immobilier a connu une baisse d’activité et une croissance des prix largement sous l’inflation. A la clé: une baisse réelle du prix des maisons et encore plus des appartements.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :