Guerre en Ukraine : le quotidien infernal des habitants de Dvoritchna, ville libérée mais toujours bombardée par les Russes

Publié le 29/10/2022 21:37 Mis à jour le 29/10/2022 23:28

Guerre en Ukraine : le quotidien infernal des habitants de Dvoritchna, ville libérée mais toujours bombardée par les Russes
Article rédigé par

M.Burgot, E.Delevoye, H.Horoks, D.Padalka, V.HryshkoFrance 2

France Télévisions

Sur la ligne de front en Ukraine, les combats restent acharnés. Une équipe de France Télévisions a pu entrer dans une petite ville, que les Ukrainiens viennent de reprendre aux Russes.

Un missile s’est abattu sur l’école de Dvoritchna (Ukraine), samedi 29 octobre. Une maison devant l’établissement est en feu. La ville a été libérée récemment par l’armée ukrainienne, mais les Russes bombardent encore. Les civils sont terrorisés, même s’ils sont débarrassés des occupants. « Je suis enseignante ici, et je ne peux pas imaginer ce qu’on va faire sans notre école », pleure une femme. « Ça bombarde tous les jours », ajoute un homme. 

Un drone survole la zone, signe qu’une deuxième frappe est imminente. Les habitants se replient vers l’abri le plus proche. La mairesse de la ville, Galina Turbaba, s’y trouve. Durant toute l’occupation, elle a refusé de collaborer avec les Russes. Incarcérée durant 88 jours, elle n’a jamais cédé, malgré les tortures psychologiques. « Ils veulent revenir, et je crois qu’ils feront tout pour faire de cet endroit une terre brûlée. Je ne comprends pas comment des hommes peuvent faire subir cela à d’autres hommes », commente-t-elle. Ces destructions massives, toujours en cours dans les villages libérés, sont constatées par le comité international de la Croix-Rouge. 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :