Covid-19, grippe, bronchiolite… Le masque « redevient nécessaire », selon l’Académie de médecine

L’institution préconise le port du masque chirurgical « dans les espaces fermés accueillant du public », et notamment les transports en commun.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 06/11/2022 16:59 Mis à jour le 06/11/2022 17:06

Temps de lecture : 1 min.

A l’approche de l’hiver, l’Académie de médecine plaide pour un retour du port du masque. Dans un communiqué publié mercredi 2 novembre, l’institution recommande de porter un masque chirurgical « dans les espaces fermés accueillant du public », et notamment dans les transports en commun, alors que la huitième vague de Covid-19 se stabilise « à un niveau élevé », qu’une « épidémie de grippe saisonnière précoce se précise » et que « la bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans est passée en phase épidémique sur l’ensemble du territoire ».

>> Santé : visualisez l’ampleur de l’épidémie de bronchiolite en France

« La situation sanitaire n’exige pas actuellement de revenir aux mesures obligatoires », estime l’Académie de médecin, mais elle « justifie également une réhabilitation des mesures barrière, délaissées depuis la fin de l’état d’urgence sanitaire le 31 juillet 2022 », telles que l’utilisation « systématique » de gel hydroalcoolique dans les lieux accueillant du public.

Elle préconise ainsi le port d’un masque FFP2 « dans les espaces publics clos » pour les personnes âgées ou porteuses de comorbidités, pour l’entourage et les professionnels de santé qui sont en contact avec des personnes vulnérables, ainsi que pour les femmes enceintes, « même quand elles sont à jour dans leurs vaccinations ». 

Le masque chirurgical est lui recommandé pour tous dans les hôpitaux, les dispensaires, les centres de soins et les pharmacies, ainsi que « dans les espaces fermés accueillant du public », tels que les transports en commun « en période d’affluence ».


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :