Lyon-Nice : un OL sans idée arrache le nul sur le fil face aux Aiglons, en ouverture de la 15e journée de Ligue 1

Le duel de candidats à l’Europe entre Lyon et Nice n’a pas donné un grand spectacle, vendredi, avec un match nul bien terne (1-1) grâce à deux penalties.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 11/11/2022 20:18 Mis à jour le 11/11/2022 23:19

Temps de lecture : 1 min.

Un choc qui fait pschitt. Sur le papier, le match d’ouverture de la 15e journée de Ligue 1, entre Lyon et Nice, vendredi 11 novembre, avait tout pour plaire. Mais les promesses n’ont pas été tenues, loin de là. Au terme d’un soirée bien triste, Lyon et Nice se sont quittés sur un score nul, grâce à des penalties de Nicolas Pépé (38e) et Alexandre Lacazette (89e). Le spectacle a été assuré en tribunes, où les Bad Gones, principal groupe de supporters lyonnais, ont fêté leurs 35 ans avec la manière. Sur l’égalisation lyonnaise, avant même de transformer le penalty, le virage Nord s’est littéralement embrasé. Le seul feu d’artifice de la soirée.

Sur la pelouse, le penalty de Nicolas Pépé en fin de première période – retiré après l’arrêt initial de Lopes, qui était trop avancé -, a été la première frappe cadrée du match. C’est dire la pauvreté du premier acte, entre des Lyonnais apathiques et des Niçois sans grandes ambitions, mais qui auraient pu doubler la mise juste avant la pause par Youcef Atal. 

On aurait pu s’attendre à un sursaut lyonnais en seconde période : que nenni. La première vraie occasion de l’OL a été une frappe contrée de Tagliafico, venue heurter le poteau. Dembélé a ensuite cadré une tête sur corner, trop molle pour faire trembler Schmeichel (85e). Et c’est à peu près tout. Mais un penalty généreusement accordé à Lacazette, qui semblait en déséquilibre avant le contact avec le défenseur, a permis au capitaine lyonnais d’égaliser. Et de sauver les meubles. Laurent Blanc va avoir du travail pendant la trêve.



Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :