DIRECT. Guerre en Ukraine : la Russie « n’atteindra pas son objectif » de détruire les infrastructures énergétiques, affirme Volodymyr Zelensky

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #UKRAINE

20h32 : « Nous n’avons pas d’éléments à ce stade pour confirmer ces informations et nous les examinons de façon plus poussée », a expliqué ce porte-parole du Pentagone. Une réunion des autorités polonaises doit se tenir ce soir à ce sujet.

20h23 : Le Pentagone dit enquêter sur des informations relatives à deux missiles russes possiblement tombés en Pologne.

20h06 : Bonjour @Menthy, nous sommes en train de vérifier l’information sur de possibles missiles russes tombés en Pologne. Nous vous tenons informés dès que possible.

20h06 : Bonjour FI, des infos sur la situation en Pologne ?

19h42 : Plusieurs coupures d’électricité ont été enregistrées dans différentes parties de la Moldavie après des frappes russes ayant visé des infrastructures énergétiques en Ukraine voisine, ont annoncé les autorités moldaves.

18h49 : Quinze installations énergétiques à travers l’Ukraine ont été endommagées, a déclaré sur les réseaux sociaux le chef adjoint du bureau du président Volodymyr Zelensky, Kyrylo Tymoshenko. « Nos ingénieurs électriciens font désormais tout ce qu’ils peuvent pour reconnecter l’alimentation électrique dans les plus brefs délais », a-t-il ajouté.

18h48 : Plus de sept millions de foyers ukrainiens sont privés d’électricité après de nouvelles frappes russes ayant visé le réseau électrique du pays, a annoncé la présidence de l’Ukraine.

17h47 : Deux personnes ont été tuées dans des frappes ukrainiennes contre la région russe de Belgorod, frontalière de l’Ukraine, annonce sur Telegram le gouverneur de la région, Viatcheslav Gladkov. Selon lui, les tirs ont visé la ville de Chebekino et « il y a deux morts et trois blessés ».

17h37 : Cher, l’Ukraine vient de demander à l’instant « une réaction de principe » du G20 après les frappes russes. Pour le moment, seule la Maison Blanche a réagi, assurant que ces frappes ne feront qu’« approfondir les préoccupations » des pays membres du G20.

17h13 : Aucune réaction du G20 sur l attaque massive sur l Ukraine qui est en cours ??

16h49 : « Prenez soin de vous, restez dans les abris », déclare Volodymyr Zelensky, alors que l’Ukraine est la cible d’une attaque massive des forces russes. « Nous survivrons à tout. Gloire à l’Ukraine. »

16h41 : Plus de 100 missiles ont été tirés par les forces russes lors de leur attaque massive sur l’Ukraine, annonce le porte-parole de l’armée de l’air ukrainienne, Youriy Ignat. C’est davantage que le 10 octobre dernier, quand 84 missiles avaient été comptabilisés. Il s’agit de l’une des attaques les plus importantes depuis le début de la guerre, si ce n’est la plus massive.

16h33 : A Kiev, le corps d’une victime a été retrouvé dans les décombres d’un immeuble, après les frappes russes, annonce le maire de la ville, Vitaliy Klitschko.

16h22 : L’opérateur national Ukrenergo est contraint d’introduire des coupures électriques d’urgence dans tout le pays. « La situation est critique », commente le conseiller présidentiel Kirill Timochenko.

16h23 : « En raison d’une attaque massive de missiles, sur ordre de [l’opérateur national] Ukrenergo, des coupures de courant d’urgence [sont introduites] dans toute l’Ukraine, notamment dans la capitale. C’est une étape nécessaire pour équilibrer le système électrique et éviter les accidents matériels. A Kiev, au moins la moitié des clients sont sans électricité. »

Au moins la moitié des habitants de Kiev sont privés d’électricité, annonce le maire Vitaliy Klitschko. Plusieurs gouverneurs régionaux et autorités locales annoncent des coupures d’urgence à l’échelle du pays.

16h24 : A Lviv, le métro est notamment « à l’arrêt », annonce sur Telegram le maire Andriï Sadovy. Une partie de la ville de Kharkiv, dans le nord-est du pays, est également victime d’une coupure du courant, selon la mairie. Des interruptions volontaires d’électricité ont été mises en place dans la région de Soumy, frontalière de la Russie, selon le gouverneur régional Dmytro Jyvytskiï, afin de préserver le réseau.

15h53 : Des coupures d’électricité touchent plusieurs régions après des frappes russes, annoncent les autorités locales.

16h26 : « Des explosions se font entendre à Lviv. Restez tous à l’abri ! » a exhorté sur Telegram le maire de Lviv, Andriï Sadovy, qui a précisé qu’« une partie de la ville [se trouvait] sans électricité ». « Attaque au missile contre le district d’Industrialniï à Kharkiv », a de son côté annoncé son homologue de la deuxième ville d’Ukraine, Igor Terekhov.

15h24 : En plus de Kiev, les villes de Lviv et Kharkiv ont été touchées par des frappes russes, annoncent les autorités locales.

14h56 : Les occupants russes annoncent s’être retirés de la ville de Nova Kakhovka, accusant les forces de Kiev de bombarder cette ville située dans le sud de l’Ukraine à proximité d’un barrage hydroélectrique stratégique. Cette ville est située sur la rive gauche du Dniepr, dans la région de Kherson, où les forces russes s’étaient repliées la semaine dernière faute de pouvoir tenir la rive droite face à une contre-offensive ukrainienne.

14h41 : Deux immeubles résidentiels ont été touchés par des missiles à Kiev, dans le quartier de Pechersky, selon les premières informations communiquées par le maire Vitaliy Klitschko. La défense antiaérienne a abattu plusieurs missiles.

14h29 : L’alerte aérienne est déclenchée simultanément dans plusieurs régions ukrainiennes (Tchernihiv, Poltava, Zaporijjia, Tcherkassy ET Kiev), selon les gouverneurs concernés, en raison d’un risque de bombardement russe. Plusieurs responsables annoncent que la défense antiaérienne est en action.

13h30 : De nombreux prisonniers de guerre capturés par les deux parties en conflit en Ukraine depuis l’invasion russe sont soumis à la torture et aux mauvais traitements, alerte l’ONU. Matilda Bogner, qui dirige la Mission de surveillance des droits de l’homme en Ukraine, a longuement décrit les sévices subis des deux côtés par les prisonniers de guerre, dont certains sont entassés dans des camions, d’autres tabassés ou dénudés ou encore torturés à l’électricité.

13h11 : Le sommet du G20, réunion des grandes économies du monde, s’est ouvert aujourd’hui à Bali sans la présence de Vladimir Poutine, représenté par son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Le président russe « est isolé dans son pays », explique sur franceinfo Carole Grimaud, spécialiste de la géopolitique russe, enseignante à l’université de Montpellier.

12h21 : Midi, faisons un nouveau point sur l’actualité :

Le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, annonce qu’il a eu une brève conversation avec Emmanuel Macron et Olaf Scholz au G20, une information démentie par l’Elysée. Le chef de la diplomatie russe qualifie d’« irréalistes » les demandes ukrainiennes pour débuter les négociations. Suivez notre direct.

Les remises sur le carburant du gouvernement et de TotalEnergies baissent respectivement de 20 et de 10 centimes à partir de demain, et ce jusqu’à la fin de l’année. Nous répondons à trois questions sur le sujet.

La population mondiale dépasse les 8 milliards d’habitants, selon les Nations unies. D’après l’ONU, la Terre devrait compter 9,7 milliards d’habitants en 2050, puis 10,4 milliards autour de 2080. La population mondiale devrait ensuite commencer à stagner jusqu’à 2100, avant de décroître.

#CLIMAT L’Union européenne se dit prête à rehausser ses engagements climatiques, annonce le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, lors de la COP27. La baisse des émissions de CO2 des 27 devrait être d’« au moins 57% » d’ici 2030, contre un objectif d’au moins 55% jusqu’à présent. « C’est loin des 65% nécessaires », réagit le Réseau Action Climat.

11h54 : Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, s’est également exprimé ce matin. « La Fédération de Russie continuera d’atteindre ses objectifs en Ukraine avec l’opération militaire spéciale, puisque Kiev ne veut pas de négociations », a-t-il déclaré, ajoutant que la ville libérée de Kherson restait, aux yeux de Moscou, la capitale de la région annexée par la Russie.

11h54 : Au sommet du G20 à Bali, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a dénoncé la « rhétorique belliciste, russophobe et agressive » de Volodymyr Zelensky au G20. « Il est temps » de mettre fin à la guerre « destructrice » de la Russie, a déclaré le dirigeant ukrainien dans une vidéo adressée aux dirigeants du G20.

11h18 : L’ONU a également reçu des « allégations crédibles » d’exécutions sommaires de prisonniers de guerre russes capturés par les forces ukrainiennes et de plusieurs cas de torture et de mauvais traitements. La mission a interrogé 175 prisonniers de guerre détenus par l’Ukraine.

11h17 : La Mission de surveillance des droits de l’homme en Ukraine a interrogé 159 prisonniers de guerre détenus par la Russie. « La grande majorité des personnes que nous avons interrogées nous ont dit avoir été torturées et maltraitées pendant leur internement » de façon quotidienne, a déclaré la cheffe de la mission, Matilda Bogner.

11h10 : L’ONU alerte sur le traitement des prisonniers de guerre capturés par les forces russes et ukrainiennes. Selon les Nations unies, de nombreux prisonniers subissent des actes de torture et de mauvais traitements, tels que des décharges électriques.

11h05 : D’après Sergueï Lavrov, Emmanuel Macron a confirmé aujourd’hui son intention de poursuivre les contacts avec Vladimir Poutine, afin de trouver des moyens de régler le conflit en Ukraine. Hier, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait toutefois estimé que des discussions avec le président français n’étaient pas à l’ordre du jour.

11h01 : Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe, a déclaré à Emmanuel Macron et au chancelier allemand, Olaf Scholz, que l’Ukraine perturbait le processus de négociation avec la Russie. « Nous avons déclaré à plusieurs reprises, par la voix du président, que nous ne refusons pas de négocier. C’est l’Ukraine qui refuse. Plus longtemps elle refusera, plus il sera difficile de négocier », a-t-il déclaré depuis Bali. Moscou juge « irréalistes » les conditions de Kiev pour entamer des négociations, a-t-il ajouté.

11h00 : Le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, annonce qu’il a eu une brève conversation avec Emmanuel Macron et Olaf Scholz au G20. #G20

10h58 : C’est une grande première depuis le début de la guerre en Ukraine, le 24 février. Un train de passagers est entré en gare de Mykholaïv (Sud), ce matin à 7h15 (heure locale). Une cinquantaine de personnes (cheminots, journalistes et bénévoles) se trouvaient à bord, précisent les médias ukrainiens. La compagnie Ukrzaliznytsia avait reçu, au préalable, le feu vert des autorités militaires.

(SUSPILNE / TELEGRAM)

10h43 : The #Russian MoD escalated claims of Russian territorial gains in #Donetsk Oblast on November 13 and 14, likely to emphasize that Russian forces are intensifying operations in Donetsk Oblast following withdrawal from the right bank of #Kherson Oblast. https://t.co/dJqNr4J4hO https://t.co/d62oCgh2LF

10h41 : L’Institute for the Study of War (en anglais), qui publie des points réguliers sur l’évolution de l’offensive russe en Ukraine, note que le ministère de la Défense russe a ces derniers jours « intensifié les revendications de gains territoriaux » dans la région de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine. Ces revendications sont « susceptibles de souligner que les forces russes intensifient leurs opérations dans l’oblast de Donetsk », après le retrait russe de Kherson.

10h36 : Un engin a explosé près d’un immeuble de la ville occupée de Melitopol, dans le sud de l’Ukraine, où les partisans ukrainiens mènent de nombreuses actions de sabotage et de déstabilisation. Le dirigeant d’occupation, Vladimir Rogov, a dénoncé une « attaque terroriste » et précise qu’une personne a été grièvement blessée. Il s’agit d’un « collaborateur », affirme le maire ukrainien en exil, Ivan Fedorov.

10h00 : Deux jours après avoir salué « un magnifique travail », le chef du groupe russe de mercenaires Wagner a nié aujourd’hui toute implication de son groupe dans cette exécution d’un membre présumé de l’organisation, accusé de désertion en Ukraine.

09h59 : Des groupes proches de Wagner ont diffusé sur les réseaux sociaux dimanche une vidéo mettant en scène l’exécution d’un de leurs membres présumé, accusé de s’être rendu aux forces ukrainiennes avant d’être repris par les Russes. Le chef de Wagner, Evguéni Prigojine, avait salué un « magnifique travail », qualifiant l’homme tué de « chien ».

L'entrée du quartier général du groupe militaire privé Wagner, associé à l'homme d'affaire Evguéni Prigojine, à Saint-Pétersbourg (Russie), le 4 novembre 2022. (OLGA MALTSEVA / AFP)

(OLGA MALTSEVA / AFP)

09h29 : La Russie, représentée au sommet du G20 par le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, laisse planer le doute sur une possible prolongation de cet accord sur les céréales ukrainiennes. Le texte doit expirer vendredi.

09h34 : A l’heure du sommet du G20 en Indonésie, l’ONU alerte sur les risques de famine dans le monde à l’approche de l’expiration de l’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a demandé aux membres du G20 d’agir de toute urgence pour éviter une crise alimentaire massive.

09h59 : 9 heures, faisons un nouveau point sur l’actualité :

Volodymyr Zelensky appelle les dirigeants du G20, réunis à partir d’aujourd’hui en Indonésie, à surmonter leurs divisions pour mettre fin à la guerre « destructrice » menée par la Russie en Ukraine. Suivez notre direct.

La population mondiale dépasse les 8 milliards d’habitants, selon les Nations unies. D’après l’ONU, la Terre devrait compter 9,7 milliards d’habitants en 2050, puis 10,4 milliards autour de 2080. La population mondiale devrait ensuite commencer à stagner jusqu’à 2100, avant de décroître.

#CHOMAGE Le taux de chômage est resté presque stable au troisième trimestre, à 7,3% de la population contre 7,4% au deuxième trimestre, selon l’Insee.

La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, ne pourra pas s’occuper de sujets liés à trois sociétés afin de prévenir tout conflit d’intérêt, selon un décret paru au Journal Officiel. L’une des sociétés concernées est l’entreprise pétrolière Perenco, que le père de la ministre a dirigée.

07h50 : En mai dernier, à Kiev, des soldats russes ont été les premiers à être condamnés pour crimes de guerre, et le système judiciaire du pays ne compte pas s’arrêter là. Il peut compter sur l’aide de la Cour pénale internationale et de plusieurs pays européens, qui ont ouvert leurs propres enquêtes. La coordination entre toutes ces initiatives doit, selon les spécialistes, permettre de juger « plus vite et mieux » les individus suspectés de tels crimes – sans oublier leurs supérieurs.

07h47 : Après la libération de Kherson, le président Volodymyr Zelensky a déclaré dimanche que de nouvelles « atrocités » venaient s’ajouter à la longue liste des crimes de guerre dénoncés depuis le début de l’invasion russe. Mais grâce à une coopération et des moyens inédits, ces dossiers pourraient être traités dès la fin de l’année 2022. Je vous explique pourquoi ce conflit marque un tournant dans la façon dont la justice internationale se saisit de ces affaires complexes.

La Cour pénale internationale pourrait commencer à juger des affaires de crimes de guerre en Ukraine d'ici à la fin de l'année 2022, un délai beaucoup plus court que ceux qui caractérisent d'ordinaire ces affaires complexes. (ASTRID AMADIEU / FRANCEINFO)

(ASTRID AMADIEU / FRANCEINFO)

07h50 : Dans un discours en vidéo, Volodymyr Zelensky a dénoncé aujourd’hui devant le G20, réuni à Bali (Indonésie) « les menaces folles de recours à l’arme nucléaire » de la Russie, affirmant qu’il ne pouvait y avoir « aucune excuse au chantage nucléaire ». « Je suis convaincu qu’il est à présent temps, que la guerre destructrice de la Russie doit et peut être arrêtée », a ajouté le président ukrainien dans son discours, proposant par ailleurs un échange total de prisonniers entre la Russie et l’Ukraine.

06h29 : Xi Jinping a de son côté « apporté son soutien aux efforts de médiation européens », notamment de la France, et « réitéré très fermement son opposition à l’usage de l’arme atomique » par les Russes en Ukraine, selon l’Elysée. « Il a également réaffirmé son soutien à la désescalade, au cessez-le-feu et à la volonté de mettre un terme à ce conflit », a ajouté la présidence.

06h27 : Emmanuel Macron a demandé à son homologue chinois, Xi Jinping, d’intervenir auprès de Vladimir Poutine pour le convaincre d’arrêter « l’escalade » en Ukraine et de revenir à la « table des négociations », a annoncé l’Elysée.

06h06 : 6 heures, voici un premier point sur l’actualité :

Volodymyr Zelensky appelle les dirigeants du G20, réunis à partir d’aujourd’hui en Indonésie, à surmonter leurs divisions pour mettre fin à la guerre « destructrice » menée par la Russie en Ukraine.

Trump bientôt candidat à l’élection présidentielle de 2024 ? L’ancien président républicain a promis une « très grande annonce » ce soir à 21 heures, depuis sa résidence de Mar-a-Lago en Floride.

Il n’y a plus aucun département en vigilance orange.L’alerte de Météo France pour des risques de pluies, d’inondations et d’orages a été levée dans l’Hérault et le Gard.

Les députés ont donné hier soir leur feu vert pour une augmentation des crédits du ministère de l’Intérieur d’environ 15 milliards d’euros sur cinq ans, lors de l’examen du projet de loi de programmation et d’orientation du ministère de l’Intérieur (Lopmi).


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :