Meurtre de Lola : « Le temps de la reconstruction sera long », lance la mère de l’adolescente lors d’une marche blanche

La mère de la collégienne de 12 ans retrouvée morte à Paris mi-octobre a pris la parole lors d’une marche blanche organisée dans la capitale mercredi. Entre 200 et 300 personnes y ont participé. 

Article rédigé par

Radio France

Publié le 16/11/2022 17:59 Mis à jour le 16/11/2022 19:52

Temps de lecture : 1 min.

« Comme après un tsunami, tout ce que nous avions construit a été détruit (…) Le temps de la reconstruction sera long », déclare mercredi 16 novembre la mère de Lola, lors de la marche blanche organisée en sa mémoire, qui s’est achevée devant la mairie du 19ème arrondissement de Paris. Cette collégienne de 12 ans a été tuée mi-octobre à Paris, son corps retrouvé dans une malle.

>> Meurtre de Lola : quel sont les enjeux des expertises psychiatriques de Dahbia B., la principale suspecte ?

« Merci à chacune et chacun d’entre vous, visage connu ou inconnu, qui avez tenu à nous apporter votre soutien, et nous accompagner dans le difficile chemin que nous empruntons pour nous reconstruire avec et sans Lola », déclare Delphine Daviet, la mère de Lola, après « cet odieux assassinat ».

« A travers Lola, ce sont tous les enfants qui se sont sentis atteints par une violence qui aurait pu aussi les frapper »

Delphine Daviet, mère de Lola

lors de la marche blanche organisée en sa mémoire

Entre 200 et 300 personnes ont participé à cette marche blanche qui s’est élancée à 16 heures. De nombreux camarades de classes, parents d’élèves et voisins y ont pris part. Aucun signe distinctif ni politique n’a été accepté à la demande de la famille.

La famille a annoncé qu’une fondation ou association serait créée en soutien aux enfants victimes de violence, et que l’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, s’était engagé à la soutenir financièrement.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :