DIRECT. Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine pense toujours « qu’il peut détruire l’Ukraine », estime Kiev

Ce qu’il faut savoir

Forte de la reconquête de Kherson, l’Ukraine n’apprécie pas les tentatives occidentales qui la poussent à négocier avec Moscou. « Quand tu as l’initiative sur le champ de bataille, c’est un peu bizarre de recevoir des propositions du genre : ‘Vous ne pourrez pas de toute façon tout faire par la voie militaire, menez les négociations' », a déclaré à l’AFP Mykhaïlo Podoliak, conseiller proche du président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Selon lui, malgré les récentes défaites infligées à l’armée russe, Vladimir Poutine pense toujours « qu’il peut détruire l’Ukraine, c’est son obsession » et négocier avec lui « n’a aucun sens ». Suivez notre direct.

« La Russie ne veut pas de négociations ». D’après Mykhaïlo Podoliak, la Russie « va simplement temporiser ». « Entre-temps, elle va former ses mobilisés, trouver des armes supplémentaires », a-t-il ajouté. Moscou n’a fait « aucune proposition directe » à Kiev sur ces pourparlers, a assuré le conseiller. « La Russie ne veut pas de négociations », a-t-il ajouté.

Plusieurs régions ukrainiennes toujours privées d’électricité. Volodymyr Zelensky a révélé samedi que plusieurs zones importantes du pays étaient toujours confrontées à des problèmes majeurs de coupures de courant : Kiev et sa région, la ville d’Odessa et sa région, ainsi que dans les régions de Kharkiv, Vinnytsia, Ternopil, Tcherkassy et Tchernihiv.

 Le Royaume-Uni soutiendra Kiev « jusqu’à ce que l’Ukraine gagne ». Le nouveau Premier ministre britannique, Rishi Sunak, s’est rendu à Kiev samedi pour « confirmer le soutien » du Royaume-Uni à l’Ukraine. « Nous resterons à vos côtés jusqu’à ce que l’Ukraine ait gagné la paix et la sécurité dont elle a besoin et qu’elle mérite », a-t-il déclaré devant le président Volodymyr Zelensky.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :