Gabon: opposition et société civile s’allient pour la présidentielle de 2023

Publié le : 04/01/2023 – 02:41

Au Gabon, l’opposition a annoncé ce mardi la création d’un nouveau regroupement dénommé Plate-forme alternance 2023. Objectif, chasser du pouvoir, en 2023, le Parti démocratique gabonais, le parti du président Ali Bongo qui dirige le Gabon depuis 55 ans.

Publicité

Avec notre correspondant à Libreville, Yves Laurent Goma

Un à un, les 42 opposants et membres de la société civile se sont succédé pour signer le pacte d’engagement et de confiance qui constitue le socle de leur nouveau regroupement.

Les signataires ont convenu de conquérir le pouvoir lors de la présidentielle de 2023 et de gouverner ensemble. Paulette Missambo, présidente de l’Union nationale, a été portée à la tête de la plate-forme. « Dans le cadre du combat pour la transparence électorale, j’ai été élue à l’unanimité présidente de cette plateforme », a-t-elle déclaré. 

Premier rendez-vous majeur de la plate-forme, la rencontre politique entre la majorité et l’opposition annoncée par le président Ali Bongo dans son message des vœux à la nation. Paulette Missambo conduira sa troupe. « Nous irons à cette concertation en rang serré pour atteindre l’objectif que nous nous sommes fixé. Si c’est le chef de l’État qui anime la concertation ? Ça, nous n’en savons rien, mais ce que nous souhaitons, c’est qu’il ne soit pas juge et partie. Il faudrait peut être trouvé une personnalité indépendante pour pouvoir faire le modérateur », selon elle.

La date de la prochaine élection présidentielle n’est pas encore connue. Reste à savoir si le bloc créé ce mardi résistera longtemps.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :