DIRECT. Guerre en Ukraine : l’armée russe assure poursuivre son « cessez-le-feu » malgré des tirs d’artillerie ukrainiens

Ce qu’il faut savoir

L’armée russe a assuré samedi 7 janvier qu’elle avait l’intention de continuer à observer jusqu’à la fin de la journée le cessez-le-feu unilatéral décrété par Vladimir Poutine à l’occasion du Noël orthodoxe, et ce, « malgré les tirs d’artillerie des forces armées ukrainiennes sur les zones peuplées et les positions russes », selon l’expression employée par le ministère russe de la Défense. Malgré l’annonce de ce « cessez-le-feu », survenue jeudi, des bombardements et duels d’artillerie ont été observés sur le terrain, notamment à Bakhmout, le point chaud du front dans l’est de l’Ukraine. Suivez notre direct.

Zelensky remercie Washington pour la nouvelle tranche d’aide militaire. « C’est exactement ce dont nous avons besoin ». Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué vendredi soir le versement d’une nouvelle tranche d’aide militaire annoncé plus tôt par les Etats-Unis. Evaluée à plus de trois milliards de dollars (2,81 milliards d’euros), cette aide comporte notamment 50 blindés d’infanterie de type Bradley et des dizaines d’autres véhicules blindés. 

Poutine célèbre Noël dans une église du Kremlin. Vladimir Poutine a assisté seul à un service religieux dans une église du Kremlin à minuit pour la fête de Noël orthodoxe, célébrée le 7 janvier. Dans un message diffusé samedi, le président russe a dit prier pour l’Eglise orthodoxe, dont le chef influent, le patriarche Kirill, a pleinement soutenu l’offensive des forces armées russes en Ukraine.

La « tranche d’aide militaire la plus élevée » jamais promise par Washington. Ces trois milliards de dollars, qui comprennent la fourniture de véhicules blindés d’infanterie Bradley, de transports de troupes et d’obusiers, constituent la « tranche d’aide militaire la plus élevée en valeur totale que nous ayons promise jusqu’ici », s’est félicitée Laura Cooper, vice-secrétaire adjointe de la Défense, chargée de la Russie au Pentagone.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :