Alison Bechdel, Riad Sattouf et Catherine Meurisse : les trois finalistes du Grand Prix du Festival d’Angoulême

Le nom du lauréat sera annoncé le 25 janvier lors de la cérémonie d’ouverture du Festival international de bande dessinée d’Angoulême.

Alison Bechdel, Catherine Meurisse et Riad Sattouf sont les trois finalistes du Grand Prix 2023 du festival international de bande dessinée d’Angoulême ont annoncé les organisateurs Festival de bande dessinée d’Angoulême dans un communiqué. Bousculée par l’affaire Bastien Vivès, la 50e édition de ce grand rendez-vous de la BD se déroule du 26 au 29 janvier.

Deux femmes et un homme, deux Français et une Américaine, qui sont ces trois auteurs en lice pour le Grand Prix décerné depuis 2014 par le vote des auteurs et autrices professionnels de la bande dessinée ?

Alison Bechdel

Portrait de l'autrice de bande dessinée Alison Bechdel à Paris, le 9 septembre 2022 (JOEL SAGET / AFP)

Portrait de l'autrice de bande dessinée Alison Bechdel à Paris, le 9 septembre 2022 (JOEL SAGET / AFP)

Après avoir pendant vingt ans publié son strip Dykes to Watch Out For (« Gouines à suivre »), l’Américaine Alison Bechdel s’est fait connaître du grand public en 2006 avec son roman graphique autobiographique Fun Home diffusé pour la première fois en France sous forme de feuilleton dans les pages estivales du journal Libération puis publié en 2013 chez Denoël Graphic. Elu Meilleur livre de l’année par Time Magazine, Fun Home a été adapté en comédie musicale à Broadway, remportant cinq Tony Awards (dont celui de « Best Musical »).

En 2013, elle a donné une suite à son récit familial avec C’est toi ma maman, et a reçu en  en 2014 le « Genius Grant » de la Fondation MacArthur, « prix très richement doté destiné à permettre à une vingtaine d’artistes qui se sont distingués dans leur discipline par « une créativité particulière » de poursuivre et de développer leur activité », précise le communiqué de presse du Festival d’Angoulême. En 2020, la dessinatrice est entrée au Will Eisner Hall of Fame, panthéon de la bande dessinée américaine.

Son nom est aussi connu sous l’occurrence « test de Bechdel », un test qui permet de mesurer le niveau de représentation des femmes dans un film. Le dernier livre de cette figure de la bande dessinée queer, Le Secret de la force surhumaine (Denoël Graphic), figure dans la sélection officielle 2023 d’Angoulême pour le meilleur album.

Catherine Meurisse

La dessinatrice et autrice de bande dessinée Catherine Meurisse en mai 2016 (LAURENCE HOUOT / FRANCEINFO CULTURE)

La dessinatrice et autrice de bande dessinée Catherine Meurisse en mai 2016 (LAURENCE HOUOT / FRANCEINFO CULTURE)

Née en 1980, Catherine Meurisse est celle qui a fait entrer la bande dessinée à l’Académie des Beaux-Arts, en devenant en 2020 la première autrice de bande dessinée membre de la vénérable institution. Dessinatrice, autrice, reporter et illustratrice d’albums pour la jeunesse, elle est aussi caricaturiste de presse, notamment pendant de longues années à Charlie Hebdo.

Après Mes Hommes de lettres, Le Pont des arts (Sarbacane), Moderne Olympia (Futuropolis) et Drôles de femmes (Dargaud, avec Julie Birmant), elle a publié en 2016 La légèreté (Dargaud) un album dans lequel elle fait le récit du chemin qu’il lui a fallu parcourir après l’attentat du 7 janvier 2015, qui a coûté la vie a la plupart de ses amis, et auquel elle miraculeusement échappé.  

Elle a depuis publié Scènes de la vie hormonale et Les Grands Espaces (Dargaud), une évocation de son enfance à la campagne. Suivent en 2019 Delacroix, une adaptation graphique toute personnelle des mémoires d’Alexandre Dumas et La Jeune Femme et la Mer, l’histoire d’une dessinatrice débarquant au Japon pour peindre la nature, et renouveler sa « banque d’images mentales par trop occidentale ».  En 2020, une grande exposition lui a été consacrée à la Bibliothèque publique d’information (BPI) du Centre Pompidou.

Riad Sattouf

L'auteur de bande dessinée Riad Sattouf à Paris le 10 novembre 2022, avec la couverture du tome 6 de "L'arabe du futur" (PIERRE LE MASSON)

L'auteur de bande dessinée Riad Sattouf à Paris le 10 novembre 2022, avec la couverture du tome 6 de "L'arabe du futur" (PIERRE LE MASSON)

Agé de 44 ans, Riad Sattouf  a passé son enfance entre la Libye, la Syrie et la Bretagne. Après Les Pauvres Aventures de Jérémie, Manuel du puceau, No sex in New York, Pipit Farlouse, Retour au collège, Pascal Brutal, La Vie secrète des jeunes, le dessinateur se lance en 2014 dans le récit de son enfance avec le premier tome de L’Arabe du Futur. Il a achevé cette série, traduite dans 23 langues et dont les cinq premiers tomes ont été vendus à 3 millions d’exemplaires, avec la publication en novembre 2022 du sixième et dernier tome. En 2016, il a publié le premier opus d’une autre série, Les Cahiers d’Esther, dans laquelle il raconte depuis les aventures d’une jeune parisienne. 

Le Jeune Acteur 1 : Aventures de Vincent Lacoste au cinéma publié en 2021 aux Editions du Futur, sa propre maison d’édition, est le premier tome d’une nouvelle série sur l’acteur Vincent Lacoste, révélé en 2009 dans son premier film Les beaux Gosses, César du meilleur premier film la même année. Riad Sattouf a également réalisé Jacky au royaume des filles en 2014 et prépare actuellement un film avec Les Inconnus.  

L’auteur de L’Arabe du Futur et des Cahiers d’Esther a lui aussi été l’invité de la BPI du Centre Pompidou qui lui a consacré une grande rétrospective en 2018. Lauréat à deux reprises le Fauve d’or du meilleur album au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, en 2010 et en 2015, Riad Sattouf figure une fois encore avec le tome 6 de L’Arabe du Futur (Allary) dans la Sélection Officielle 2023.

Les électeurs auteurs et autrices sont invités à voter entre le 11 et le 17 janvier pour élire le ou la lauréate parmi ces trois nommés. Le nom du Grand Prix 2023 sera annoncé le mercredi 25 janvier prochain, lors de l’ouverture officielle du Festival. Selon la tradition, une grande exposition lui sera consacré l’année prochaine, comme c’est le cas cette année pour l’autrice canadienne Julie Doucet, la lauréate 2022 du Grand Prix.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :