Guerre en Ukraine : la bataille de Soledar, un symbole pour la Russie

Réservé aux abonnés

REPORTAGE. Ce n’est qu’une petite ville de 10 000 habitants. Mais pour les mots, le sang, le sel…, elle est devenue l’objectif prioritaire de la Russie.

De notre envoyé spécial à Kiev (Ukraine)

Avec la victoire de Soledar, Prigojine voulait permettre a Vladimir Poutine d'annoncer enfin une victoire et de donner le coup d'envoi de la nouvelle strategie militaire russe.
Avec la victoire de Soledar, Prigojine voulait permettre à Vladimir Poutine d’annoncer enfin une victoire et de donner le coup d’envoi de la nouvelle stratégie militaire russe. © ARMAN SOLDIN / AFP

Temps de lecture : 3 min

C’était il y a quinze jours. Evgueni Prigojine, le patron du groupe Wagner (ces mercenaires russes déployés en Ukraine (dont certains sont des repris de justice), passait en revue ses troupes déployées entre Bakhmout et Soledar, dans la région de Donetsk et du Donbass. Lui qui aime tant se mettre en scène devant les caméras russes et sur les réseaux sociaux ne faisait pas mystère de la difficulté de ses hommes : « Il faut se battre maison par maison. » Quinze jours après cette visite de terrain, il a à nouveau convoqué quelques caméras russes pour triompher : « Nous contrôlons Soledar ! » Cela fait des semaines que ce proche de Vladimir Poutine tient à offrir au président russe sa première victoire depuis plusieurs mois alors que, partout ailleurs, le front s’est stabilisé à l’avantage…

Je m’abonne


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :