REPORTAGE. Guerre en Ukraine : « Combien de morts y a-t-il là-bas ? Personne ne le sait », témoignent des soldats ukrainiens près de Soledar

Près de Soledar dans l’est de l’Ukraine, toujours théâtre de combats contre l’armée russe, les soldats ukrainiens tentent de dénombrer le nombre de civils piégés dans la ville. Les envoyés spéciaux de franceinfo les ont rencontrés.

Article rédigé par

Radio France

Publié le 13/01/2023 07:48 Mis à jour le 13/01/2023 07:53

Temps de lecture : 1 min.

Les combats se poursuivent dans la petite ville de Soledar entre l’armée ukrainienne et les soldats russes épaulés par les mercenaires de Wagner. Jeudi 12 janvier, Volodymyr Zelensky a promis de donner « tout le nécessaire«  aux soldats ukrainiens qui résistent encore face à la poussée des forces russes. Les militaires ukrainiens évoquent des destructions colossales et la présence de civils piégés dans la ville.

Aux portes de la ville, un petit groupe de soldats ukrainiens fait décoller un drone de surveillance. En quelques secondes, l’appareil s’envole dans le ciel. « On essaye de repérer les positions de l’ennemi pour les frapper, explique l’un des militaires, ils sont à 2 km, peut-être moins« . Le drone permet aussi d’avoir une vue sur l’étendue des destructions à Soledar.

>> Guerre en Ukraine : à Soledar, les soldats de Kiev « marchent sur les cadavres pour avancer » et tentent de maintenir leurs positions, coûte que coûte

« Là-bas, tout est en ruines, absolument tout, les immeubles sont en feu« , raconte Andriy, le chef de cette petite unité. « Il reste des civils, mais on n’a pas accès à eux. Combien de morts il y a là-bas ? Personne ne le sait. C’est l’horreur. » Selon le gouverneur ukrainien de la région de Donestk, Pavlo Kirilenko, 559 civils sont piégés à Soledar.

« C’est pire que l’enfer, là bas il y a des innocents, des femmes, des enfants… »

Maxym, soldat ukrainien

à franceinfo

Ces civils ne peuvent pas être rapidement évacués. « C’est difficile, tout le monde ne veut pas quitter sa terre natale, poursuit Maxym, et puis les Russes se servent de ces civils comme bouclier humain, ils tirent sur les convois humanitaires. » Le soldat accuse la Russie de violer toutes les règles de la guerre.

Ukraine : reportage à Soledar d’Omar Ouahmane et Gilles Gallinaro

écouter


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :