Mondial de handball 2023 : la France balaye l’Arabie saoudite et se qualifie pour le tour principal

En quête d’un septième sacre au championnat du monde, l’équipe de France a très facilement disposé de l’Arabie saoudite pour son deuxième match du tour préliminaire, samedi (41-23).

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 14/01/2023 17:28 Mis à jour le 14/01/2023 22:06

Temps de lecture : 1 min.

La qualification pour le tour principal du Mondial est d’ores et déjà acquise. Après leur victoire dans la douleur, mercredi, contre la Pologne, les Français ont logiquement dominé l’Arabie saoudite, lors de leur deuxième match de Coupe du monde (41-23), samedi 14 janvier, à Katowice (Pologne). 

Face à un adversaire très loin de leur niveau – aucun joueur de l’effectif n’est professionnel – les Bleus ont déroulé un jeu offensif et asséné un score fleuve à leurs adversaires. La copie est propre mais pas parfaite. Les champions olympiques ont multiplié les erreurs d’inattention et les flottements, permettant à l’Arabie saoudite de recoller au score en première période (12-10, 17e). Pas de quoi entamer véritablement la sérénité des Français, qui ont ensuite asphyxié la défense saoudienne (neuf buts en huit minutes), pour prendre le large à la pause (23-14).

Les Tricolores ont proposé une seconde période du même acabit, entre éclairs de génie, à l’image de Kentin Mahé, qui a inscrit un but superbe entre kung-fu et roucoulette (35e), et erreurs grossières. Leur supériorité offensive et leur matelas d’avance ont toutefois permis au sélectionneur, Guillaume Gille, de faire tourner l’effectif : « Les garçons ont eu le mérite d’être sérieux, avec un score qui a grossi toute la partie. Ça a permis de bien répartir les temps de jeu. En plus, on n’a pas allongé l’infirmerie, donc c’est une belle soirée ». De quoi engranger un maximum de confiance avant d’affronter la Slovénie, également qualifiée après sa victoire face à la Pologne (32-23), et face à qui le scénario devrait être tout autre, lundi 16 janvier, à 18 heures.



Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :