Publicités

La BCE sonne la fin de la “morphine monétaire”

Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), s’est livré à un travail d’équilibriste : il a annoncé la fin des achats de dette pour soutenir l’économie en décembre prochain, mais un maintien des taux d’intérêt à leur niveau historiquement bas jusqu’à l’été 2019. L’euro a chuté dans la foulée mais les marchés sont rassurés.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :