Publicités

i-lunch lève 5 millions pour imposer sa cuisine digitale

La start-up permet aux salariés qui vont au bureau et aux télétravailleurs de se faire livrer des plats frais après avoir passé commande via une application. Un marché sur lequel les géants de la restauration collective se sont positionnés.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :