Pour retrouver l’équilibre, la SNCF finance son rebond à crédit

Après une année noire en 2020 et un début d’année 2021 à nouveau perturbé par un confinement, la SNCF semble aller mieux depuis cet été. Bien que dopée par la reprise du trafic loisirs, elle conserve d’importantes faiblesses qui devraient la conduire à un nouveau déficit en 2021. Pour son PDG, Jean-Pierre Farandou, il n’est pas question de faire appel à l’État à ce stade. En revanche, le groupe devrait s’endetter à nouveau.
%d blogueurs aiment cette page :