Publicités

La Bourse de Bruxelles continue sur sa lancée positive, toujours au-dessus de 4 200 points

À la Bourse de Bruxelles , l’indice Bel 20 faisait un peu mieux que ses voisins en regagnant finalement 0,77 % à 4 237,54 points avec 13 de ses éléments en hausse. Il bénéficiait du soutien de AB InBev (54,35) et Sofina (400,40) qui rebondissaient de 3,76 et 3,25 %. KBC (75,32) cédait par contre 0,29 % tandis que Ageas (47,69) repartait de 1,02 pc à la hausse. UCB (100,45) et arGEN-X (247,10) valaient 0,25 et 0,82 % de plus que la veille, Galapagos (43,88) et Solvay (104,95) perdant par contre 0,58 et 0,05 %.

La Bourse de Paris a également terminé en hausse de 0,48 %, mettant fin à cinq séances de baisse dans un marché calme en l’absence des investisseurs américains, en raison du jour férié de Thanksgiving. L’indice vedette a progressé de 33,64 points à 7 075,87 points. La veille, il avait terminé sur une baisse anecdotique de 0,03 %.

Dans la même veine, l’indice FTSE-100 de la Bourse de Londres affichait une légère augmentation de 0,33 %, à 7 310,37 points, tout comme la Bourse de Francfort avec +0,25 %, dont le DAX atteignait 15 917,98 points.

Valeurs de clôture du jeudi 25/11 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 54,35 (52,38)
  • Ackermans + 149,80 (148,80)
  • Aedifica + 116,30 (115,50)
  • Ageas + 47,69 (47,21)
  • Aperam – 44,74 (45,03)
  • arGEN-X + 247,10 (245,10)
  • Cofinimmo + 142,00 (141,00)
  • Colruyt – 41,43 (41,62)
  • Elia + 106,10 (105,60)
  • Galapagos – 43,88 (44,14)
  • GBL + 98,80 (98,48)
  • KBC – 75,32 (75,54)
  • Melexis – 104,30 (104,80)
  • Proximus – 16,78 (16,87)
  • Sofina + 400,40 (387,80)
  • Solvay – 104,95 (105,00)
  • Telenet + 31,30 (30,86)
  • UCB + 100,45 (100,20)
  • Umicore + 44,21 (44,18)
  • WDP + 41,52 (41,40)

L’avis du Broker sur EVS, GIMV et Shurgard :

EVS (+0,69 % à 22 000 euros) a été maintenu à “conserver” chez Kepler Cheuvreux, l’objectif étant relevé de 18 vers 22 euros. “Le groupe semble avoir retrouvé un certain dynamisme, et nous avons relevé nos attentes pour les exercices 2021 à 2023“, indique l’analyste. “En outre, le carnet de commandes pour 2022 est bien rempli, même si la direction a prévenu que la pénurie de composants pourrait impacter les livraisons”. Il estime que le profil de risque reste équilibré, au vu de la faible visibilité à moyen terme.

GIMV ( +1,30 % à , 54 400 euros) a été descendu d'”acheter”vers “conserver”chez KBC Securities avec un objectif maintenu inchangé à 59 euros. Cette révision intervient suite à la récente forte hausse du cours, qui limite le potentiel haussier du holding. “Les différentes participations se sont bien comportées durant le premier semestre“, souligne néanmoins l’analyste. De son côté, Degroof Petercam a maintenu son avis “conserver”, avec un objectif relevé de 58 vers 60 euros en raison de “chiffres semestriels supérieurs aux attentes“.

Shurgard (-1,55 % à , 57 100 euros) a reçu un premier avis “acheter”de la part de Berenberg, qui fixe un objectif initial de 62 euros sur le spécialiste du stockage. L’analyste souligne la position de leader européen, avec un portefeuille valorisé à 3,4 milliards d’euros. “Depuis son introduction en bourse (en 2018), le groupe a été en mesure d’élargir sa présence à l’international, et les investissements vont rester significatifs durant les prochaines années en raison de la forte fragmentation de ce marché“.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :