Publicités

Pourquoi les réseaux sociaux s’empressent de copier le modèle TikTok

Libre Eco week-end |

Pour l’observateur de l’économie numérique Denys Malengreau, 2022 recèle quelques tendances de fond en matière d’usage des réseaux sociaux. À commencer par les vidéos courtes, adaptées à la demande d’utilisateurs dont le temps d’attention est compté. Ici, c’est Tiktok qui mène la tendance et qui arrive même à tenir les spectateurs en haleine jusqu’à 3 minutes. Pour Denys Malengreau, c’est sans doute “la” tendance de l’année, suivie par tous les autres médias sociaux.

Le modèle Tiktok ? Du contenu peu ou pas retouché, du son de qualité, au contraire du modèle léché d’Instagram. Le live streaming reste aussi très tendance qui répond, selon Denys Malengreau, au besoin de proximité en ligne. Le direct est aussi un gage d’authenticité et semble une forme de communication très proche d’une rencontre personnelle. Clubhouse qui proposait des discussions audio et qui a explosé au niveau des audiences durant la pandémie, a toutefois sombré entre-temps.

Linkedin, également en expansion

Les communautés, souvent pointues ou de niche, gagnent aussi en popularité. Elles permettent notamment par la proximité entre les suiveurs et les créateurs de contenus, une valorisation sous forme de pourboires ou d’abonnements. On en vient ici à la création et l’animation d’espaces privés ou semi-privés, par des créateurs de contenus ou des influenceurs, au sein d’une nouvelle économie créative, explique encore en substance Denys Malengreau.

Pour lui, le marketing d’influence est arrivé à maturité, accéléré par la situation pandémique, “les internautes étant plus enclins à faire confiance aux influenceurs”, des personnes auxquelles ils s’identifient, qu’aux organisations. Linkedin, fort de 900 millions de membres, semble évoluer vers un modèle plus ouvert, avec son mode créateur. Enfin, dernière tendance, naissante, le métavers laisse Denys Malengreau sceptique. À suivre !

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :