Un marché de l’immobilier toujours dynamique en Savoie Mont-Blanc

Vendredi, Janvier 27, 2023 – 11:30

Le bilan 2022 présenté par la Fnaim Savoie Mont-Blanc montre que le marché immobilier est resté, comme en 2021, sur une forte dynamique, malgré la conjoncture.

En Savoie Mont-Blanc, l’immobilier est une activité florissante qui ne connaît pas la crise. Porté par l’attractivité de l’environnement économique et naturel, le marché a connu l’année dernière une forte dynamique avec 40.111 logements vendus (39.147 en 2021) dans les trois départements : 45,35 % en Haute-Savoie, 27,21 % dans l’Ain et 27,44 % en Savoie. « Si 2021 reste l’année record avec des chiffres jamais enregistrés en Pays de Savoie comme sur l’ensemble de l’Hexagone, 2022 suit juste derrière en termes de transactions et de locations, malgré une conjoncture compliquée », expliquent les responsables de la Fnaim Savoie Mont-Blanc.

Les prix augmentent avec des frontaliers français ou européens qui viennent se loger en France, moins cher qu’en Suisse

La demande reste forte et soutenue sur l’ensemble des bassins. L’Ain attire toujours les Lyonnais dans la Dombes, en location et en transaction. Dans le Genevois français et le Chablais, les chiffres poursuivent leur grimpée. « Le marché de la location est dynamique, les prix augmentent avec des frontaliers français ou européens qui viennent se loger en France, moins cher qu’en Suisse. Côté transaction, nos clients sont frontaliers, les Suisses avec plus de moyens financiers achètent plutôt vers le Chablais à un prix de vente moyen de 4.219 €/m2 pour un appartement dans le Léman », ajoute Ado Mako, référente bassin pour le Genevois/Chablais. A Annecy, malgré l’absence de promotions neuves, le volume de vente est comparable à 2021 qui était une année exceptionnelle.

En Savoie, les mises en location ont ralenti tandis que les biens à la vente manquent. Le prix moyen pour un appartement s’établit à 3.224 €/m2 à Chambéry, 4.328 €/m2 à Aix. La Fnaim observe un niveau de transformation très court entre la mise en vente du bien et l’offre acceptée, parfois moins de 48 heures.

Val d’Isère en tête

Le marché immobilier dans les stations des pays de Savoie enregistre une année record en 2022, hiver et été. « La location saisonnière a retrouvé ses couleurs d’avant Covid », observe Bérangère Servat, vice-présidente de la Fnaim Savoie Mont-Blanc et référente montagne en Savoie.

Côté transaction, le marché diffère d’une station à l’autre mais la tendance est aux volumes plus généreux, aux biens plus récents, neufs, mieux isolés. En Savoie, Val d’Isère attire toujours les investisseurs à 13.907 €/m2, devant Courchevel à 12.625 €/m2. En Haute-Savoie, Megève se situe à 9.367 €/m2 et Chamonix 9.264 €/m2. Les acheteurs sont prêts à augmenter leur panier moyen d’investissement pour acquérir ces logements afin de ne pas les rénover en vue de la loi DPE (diagnostic de performance énergétique). « Ce qui est certain, c’est que le DPE ne sera pas applicable en montagne en l’état actuel de la loi, affirme Bérangère Servat. Des négociations sont en cours. Les professionnels se mobilisent et espèrent être entendus par le ministre du Logement. »

Habitat
Commerce / Négoce
Malgré la rareté des biens, le marché annécien connaît toujours une forte dynamique.
%d blogueurs aiment cette page :