Assignation en justice : la réponse de TotalEnergies

« TotalEnergies regrette la démarche contentieuse engagée et considère que son engagement concret et massif dans les énergies renouvelables et l’électricité apporte une réponse bien plus efficace à l’enjeu climatique que la voie du contentieux », fait valoir le groupe dans un communiqué diffusé le 22 septembre 2022. « La compagnie met tout en œuvre pour agir collectivement avec ses clients, ses fournisseurs, ses partenaires et les autorités publiques car seule cette démarche collective permettra d’atteindre la neutralité carbone », poursuivent ses représentants, en réponse à l’annonce par Paris de son ralliement au recours introduit par un collectif d’ONG et de collectivités locales, rejoint depuis mercredi 21 septembre par Paris, New York, Poitiers et Amnesty international.

La station d’avitaillement de TotalEnergies sur le port de Gennevilliers. © Jgp

Pour étayer sa position, TotalEnergies cite diverses démarches menées en France et à l’étranger pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre et son recours aux énergies fossiles. A New York, l’entreprise a annoncé en février qu’elle développera une ferme éolienne d’au moins 3 GW de capacité de production, soit la fourniture en électricité de l’équivalent d’un million de foyers d’ici 2028.

A Paris, elle opère le réseau public Bélib’, premier réseau de bornes en France avec 2 300 points de recharge alimentées à 100 % en électricité renouvelable. La compagnie s’est également engagée dans la reconversion de la flotte de bateaux mouches pour les passer en moteur électrique mais aussi dans le développement du premier opérateur de taxis à hydrogène.

Dans le top 5 des investisseurs mondiaux dans les énergies renouvelables

En Poitou-Charentes, TotalEnergies au sein d’Automotive cells company (ACC) a inauguré en mars à Nersac, l’usine-pilote qui validera et optimisera la production de masse de batteries pour l’Europe, indispensables aux véhicules électriques.

« TotalEnergies s’est engagée à atteindre 35 GW de capacité brute d’électricité renouvelable en 2025 puis 100 GW en 2030 (soit 1,5 fois la puissance du parc nucléaire français actuel) : TotalEnergies est ainsi dans le top 5 des investisseurs mondiaux dans les énergies renouvelables », indique le groupe.

Emmanuel Grégoire, le 21 septembre, lors de l’annonce par Paris de son ralliement à l’action en justice menée par un collectif d’ONG et de collectivités locales contre TotalEnergies. © Jgp

« Concrètement, pour répondre à son ambition de neutralité carbone en 2050, ensemble avec la société, TotalEnergies déploie des plans d’actions précis pour réduire les émissions directes de ses installations industrielles opérées de plus de 40 % d’ici à 2030 ainsi que les émissions indirectes associées à ses produits (Scope 3), ensemble avec la société, en contribuant à la transformation de la demande énergétique de ses clients », conclut le groupe.


Go to Source
Author: Jacques Paquier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :