Publicités

Avec le SPH-10BT, de Pioneer, autoradios et smartphones fusionnent

Le fabricant d’autoradios Pioneer vient de dévoiler un modèle pouvant se connecter à un smartphone via une application et ainsi profiter des capacités techniques du mobile pour proposer des fonctionnalités évoluées d’aide à la conduite : alerte au franchissement de lignes, appels d’urgence, accès aux applications de streaming musical, radar de recul…

Posséder une voiture dotée d’un ordinateur de bord et de toute la panoplie des assistances à la conduite s’avère le plus souvent onéreux. Pioneer a imaginé un autoradio hybride, le SPH-10BT, qui utilise les capacités technologiques d’un smartphonevia une application, pour avoir accès à ces fonctionnalités à moindre coût. Disponible à compter de septembre, au prix de 119 euros, cet autoradio intègre une accroche rétractable pour un téléphone portable avec un écran jusqu’à 9 cm de large (donc bien assez pour un iPhone X ou un Galaxy Note 9) et pivote à 90 degrés.

Mais tout l’intérêt de ce produit réside dans l’application Pioneer Smart Sync (à télécharger sur l’App Store et sur Google Play). La philosophie imaginée par Pioneer autour de cette application est d’en faire la pierre angulaire de son système, via des mises à jour qui ne concernent pas uniquement les améliorations esthétiques, de rapidité, de bugs, etc. mais essentiellement des fonctionnalités nouvelles qui exploitent au maximum le smartphone.

Accès à Spotify, Google Maps, Waze et Apple Music

Par exemple, il sera prochainement possible d’utiliser la caméra de son smartphone comme aide au maintien de la trajectoire : en cas de franchissement de lignes, le conducteur est aussitôt alerté. Sur certains véhicules, le smartphone pourra rester sur son accroche ; sur d’autres, il faudra en prévoir une deuxième en cas de gêne de visibilité liée au tableau de bord. L’appel d’urgence pourra être déclenché lors d’un accident automatiquement par le smartphone, avec paramétrage de la personne ou du service à contacter.

Il peut même être envisagé une alerte à l’endormissement. Déjà, Pioneer annonce un kit optionnel, le NDPS1, qui transforme l’ensemble en radar de recul. Côté fonctionnalités plus basiques, l’application Pioneer Smart Sync transforme notamment le smartphone en interface de commande de l’autoradio, tout en conservant l’accès aux applications déjà installées sur le téléphone comme Spotify, Google Maps, Waze et autres Apple Music. L’autoradio, quant à lui, est notamment équipé d’un amplificateur 4 x 50 watts et d’un micro déporté.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

Cela vous intéressera aussi

À voir aussi : 


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :