« Aime-moi si tu peux » : quand Fary analyse les travers du couple et de l’amour

Trois ans après Hexagone, disponible sur NetflixFary revient sur scène pour nous proposer un spectacle plus intimiste que les précédents : Aime-moi si tu peux. Une plongée dans les affres du couple et de l’amour. Les trois premières dates au Dôme de Paris affichent complet.

Dans ses deux premiers spectacles, l’humoriste s’attaquait aux sujets sociétaux et aux questions de l’identité en France. Une marque de fabrique pour le trentenaire. Il a même lancé un « Salut les Blancs ! » très remarqué lors de son intervention à la cérémonie des Molières en 2019. C’était alors une façon pour lui d’interpeller les institutions et le grand public sur le manque de diversité dans le monde artistique.

Dans cette nouvelle création, un vrai virage s’opère mais il tient à garder son « point de rendez-vous » avec les fans de la première heure. « On doit sans cesse se renouveler lorsqu’on est stand-upper mais j’ai cette volonté et ce devoir de parler aussi de ce qui se passe dans notre pays, dans notre société » raconte Fary. En ouverture du spectacle, il explique notamment l’inconfort d’être mis dans une case seulement parce qu’on est de telle ou telle couleur de peau. Casser les tabous, créer le débat, c’est ce que l’humoriste essaye de faire sans porter de jugement. Et c’est une porte d’entrée pour enchaîner ensuite sur le sujet de son spectacle : le couple et l’amour. 

Fary pour son nouveau spectacle "Aime-moi si tu peux". (HOMAYOUN)

Fary pour son nouveau spectacle "Aime-moi si tu peux". (HOMAYOUN)

L’amour, ce thème qui « fédère le plus de monde », a été évoqué des centaines de fois dans les sketchs d’humoristes de tous horizons et de toutes origines, Fary qui aime les défis s’en empare à son tour, avec beaucoup d’autodérision.  

« Certes, l’amour dans l’humour est souvent très basique mais la vision du couple évolue au fil du temps. C’est donc une source d’inspiration continue ». Le jeune artiste de 31 ans raconte sa propre expérience sans détours : son infidélité, ses doutes, une relation parfois compliqué avec sa compagne. Non pas pour donner des leçons de morale mais pour inciter les couples à plus de dialogue. « Ce spectacle est plus intime donc plus risqué » avoue-t-il. Fary a connu des déceptions amoureuses, a eu parfois le sentiment d’être « la mauvaise personne qu’on rencontre« , il s’est donc posé beaucoup de questions, et aujourd’hui il se met à nu.

Et quelle réussite… Fary capte l’auditoire, nous fait rire tout au long du spectacle. Une description fantasque de son quartier « Strasbourg-Saint Denis » à Paris, une rencontre étonnante avec un policier marocain trés consciencieux, une discussion peu banale avec sa fille imaginaire ; puis l’humoriste propose des cours pour décrypter les sous-entendus du couple. Fary nous offre un spectacle rafraichissant, tendre et surprenant. Son aisance scénique lui permet de jongler entre blagues subtiles et interaction avec le public ponctuées de ses rires communicatifs.

Avec « Aime-moi si tu peux » Fary va faire le tour du monde. A l’attention de ceux qui n’auraient pas les moyens de se déplacer ou qui ne le connaissent pas encore, il offre trente minutes de sketchs inédits sur Youtube. 

Affiche de la tournée de Fary. (BLVCKVRTIST)

Affiche de la tournée de Fary. (BLVCKVRTIST)

Spectacle « Aime-moi si tu peux » 
Au théâtre de la Renaissance à Paris de janvier à mars 2023 et en tournée dans le monde entier. 


Continuer à lire sur le site France Info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :