Nupes : Manuel Bompard prend la tête de LFI

Désigné « à l’unanimité » par la direction, le député poursuivra une fonction qu’il avait commencée en septembre, après le retrait d’Adrien Quatennens.

Source AFP

Le depute des Bouches-du-Rhone, Manuel Bompard, est officiellement devenu coordinateur de La France insoumise jeudi, apres avoir ete designe << a l'unanimite >> par la direction du mouvement.
Le député des Bouches-du-Rhône, Manuel Bompard, est officiellement devenu coordinateur de La France insoumise jeudi, après avoir été désigné « à l’unanimité » par la direction du mouvement. © PASCAL GUYOT / AFP

Temps de lecture : 1 min

Le député Manuel Bompard a été désigné coordinateur de La France insoumise « à l’unanimité » par la direction du mouvement, a annoncé celle-ci à l’Agence France-Presse, tandis qu’une première réunion du « conseil politique » réunissant d’autres responsables aura lieu le 16 janvier.

Manuel Bompard, proche de Jean-Luc Mélenchon, avait indiqué en décembre qu’il « poursuivrait » probablement cette tâche, qu’il exerçait depuis le retrait en septembre d’Adrien Quatennens, condamné pour violences conjugales. L’absence, parmi la vingtaine de membres de la direction, de personnalités comme Alexis Corbière, Clémentine Autain ou encore François Ruffin a déclenché en décembre la colère de ceux-ci et d’une partie de la base militante.

« On pense que quand on défend la VIe République, c’est important de donner à voir dans notre modèle de fonctionnement comment, nous aussi, on fait vivre la démocratie », a redit mercredi Clémentine Autain, qui a demandé un « dialogue » pour une meilleure représentativité dans la coordination.

À LIRE AUSSICoignard – Bompard et Quatennens : le binôme toxique de LFI

Accentuer le déploiement sur le terrain

Instance plus large mise en avant pour calmer la fronde, la première séance du conseil politique aura lieu « le lundi 16 janvier avec notamment les représentants des forces associées à LFI », a indiqué la coordination. « Ce conseil a vocation à se réunir a minima chaque mois et à discuter des orientations stratégiques de LFI », a-t-elle expliqué.

À LIRE AUSSILa Nupes, de plus en plus radicale… socialisteLa direction travaille également à la mise en œuvre de groupes de discussion au niveau des départements, au « lancement des formations et des cafés populaires, financement des actions locales, QG dans les départements » et autres mesures annoncées en décembre pour ancrer davantage le mouvement sur le terrain.


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :