Coupe de France : Reims et Lorient cartonnent, Ajaccio assure, l’exploit de Chamalières… Ce qu’il faut retenir des 32es de finale de dimanche

En lice en début d’après-midi dimanche, les trois clubs de Ligue 1 se sont qualifiés pour les 16es de finale.

Du travail bien fait. Trois équipes de Ligue 1 étaient en lice lors des cinq premiers matchs de l’après-midi, dimanche 8 janvier, en Coupe de France. Et les trois, à savoir Lorient, Reims et Ajaccio, se sont qualifiées sans trembler pour les 16es de finale face à des adversaires issus du monde amateur. Les deux autres rencontres entre écuries amatrices se sont révélées plus indécises, avant de tourner en faveur de Belfort (N2) et Chamalières (N2), qualifiée pour la première fois de son histoire à ce stade de la compétition. 

Reims et Lorient sans pitié, Ajaccio au forceps

Au vélodrome Henri-Desgranges de la Roche-sur-Yon, le FC Lorient a sorti l’artillerie lourde face à la modeste équipe de la Châtaigneraie, pensionnaire de Régionale 1, le sixième échelon nationale. Très vite, les hommes de Régis Le Bris ont imposé leur rythme, et dicté leur loi grâce à un ascendant physique et technique. Et s’ils ont dû patienter quasiment toute la première période avant d’ouvrir le score sur penalty, ils ont ensuite déroulé. Score finale : 6-0, grâce à Koné (43e), Cathline (45e, 61e), Aouchiche (51e), Diarra (54e) et Grbic (77e).

Pendant ce temps plus au nord, du côté de l’agglomération dunkerquoise, le Stade de Reims s’est lui aussi offert une promenade de santé face à une équipe de R1 : Loon-Plage. Vainqueurs 7 à 0 grâce à des buts de Zeneli (45e), Sierhuis (54e, 89e), Flips (69e), Adeline (77e, 78e) et Guitane (89e), les Champenois, habituels spécialistes des éliminations décevantes en Coupe de France, ont fait preuve de sérieux. Ils sont dans une bonne dynamique, puisqu’invaincus depuis 9 matchs en Ligue 1. De quoi espérer une fin de saison pétillante. Un peu plus bousculé de son côté par Jura Sud, l’AC Ajaccio n’a toutefois pas vacillé. Un doublé de Lévine a mis les Corses hors de danger (2-1). Eux aussi disputeront les 16es de finale. 

Chamalières, première historique

Après les larmes pour les supporters clermontois samedi, à l’issue de l’élimination aux tirs au but face à l’Olympique Strasbourg, les sourires étaient de retour dimanche après-midi à l’issue du même exercice. Cette fois, il opposait les locaux de Chamalières, commune limitrophe de Clermont et pensionnaire de N2, à Bourges (N2). Au terme d’un bras de fer serré, et d’un match nul qui n’en avait que le nom (0-0), c’est donc via les penalties que les deux écuries se sont départagées. Il a fallu envoyer huit tireurs de chaque côté avant la parade décisive de Fournier face à Ndiaye, pour propulser Chamalières en 16es de finale pour la première fois de son histoire. L’agglomération clermontoise peut relever la tête.

Les résultats de dimanche : 

Chamalières (N2) – Bourges Foot 18 (N2) 0-0 (tab 6-5)
Loon-Plage (R1) – Stade de Reims 0-7
La Châtaigneraie (R1) – FC Lorient 0-6
Jura Sud (N2) – AC Ajaccio 1-2
Belfort (N2) – Saint-Quentin (N2) 3-1


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :