Transports : la RATP propose une augmentation de 1 365 euros net sur l’année à ses agents

Cette augmentation vise également à développer l’attractivité de l’entreprise, confrontée à des problèmes de recrutement.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 13/01/2023 20:03 Mis à jour le 13/01/2023 20:49

Temps de lecture : 1 min.

La hausse sera-t-elle suffisante pour améliorer la situation des salariés de la RATP ? La direction de la Régie francilienne a proposé une augmentation de salaire de 1 365 euros net sur l’année à tous ses salariés dans le cadre des négociations annuelles obligatoires (NAO) qui se sont tenues vendredi 13 janvier, « soit 105 euros net sur un mois ». « Cette mesure a pour effet de soutenir particulièrement les salaires les moins élevés de l’entreprise dans un contexte d’inflation élevé« , a assuré le groupe dans un communiqué.

Les organisations syndicales représentatives de la RATP – CGT, FO, Unsa et CFE-CGC – ont jusqu’au 23 janvier pour signer ou non cet accord. Une clause de revoyure est prévue en cours d’année « compte-tenu des incertitudes liées au niveau réel de l’inflation sur 2023 », a assuré la Régie.

Vendredi, l’Insee a annoncé que l’inflation avait atteint 5,2% sur l’ensemble de l’année 2022, en nette hausse par rapport à 2021 (+1,6%). Selon les calculs de la RATP, cette mesure salariale permet une hausse moyenne des salaires de 5,7% en 2023 pour l’ensemble des salariés du groupe public.

Cette augmentation doit aussi permettre de favoriser l’attractivité de l’entreprise qui peine à attirer de nouvelles recrues, notamment des conducteurs de bus mais aussi des agents de maintenance et de sécurité.

>> TEMOIGNAGES. « On est pris pour des moins-que-rien » : les conducteurs de bus aux premières loges de la crise des transports en commun

Le PDG de la RATP Jean Castex a d’ailleurs annoncé vendredi son intention de recruter 4.500 personnes en 2023 dont 2.500 conducteurs de bus et 400 conducteurs de métro, soit le double de l’année 2022. L’objectif est de rétablir une offre de transport identique à celle d’avant la période Covid mais aussi de se préparer à l’accueil des Jeux olympiques en 2024 à Paris.


Continuer à lire sur le site France Info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :