Affaire Noël Le Graët : le parquet ouvre une enquête pour harcèlement moral et sexuel, le président de la FFF « dément toutes les accusations »

Noël Le Graët fait l’objet d’un signalement pour « outrage sexiste » après la parution dans la presse du témoignage de l’agente Sonia Souid.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 17/01/2023 10:59 Mis à jour le 17/01/2023 19:57

Temps de lecture : 1 min.

Une enquête pour harcèlement moral et sexuel a été ouverte contre Noël Le Graët, a annoncé le parquet de Paris mardi 17 janvier. Le président de la Fédération française de football avait été mis en retrait de son poste à l’issue d’un comité exécutif extraordinaire après avoir tenu des propos désobligeants à l’encontre de Zinédine Zidane et avoir été accusé de comportement sexiste par l’agente Sonia Souid.

Ce témoignage avait entraîné un signalement pour « outrage sexiste », selon Le Monde. Le ministère des Sports avait ensuite précisé qu’Amélie Oudéa-Castéra avait été informée de ce signalement, conformément à la procédure, et qu’elle n’avait pas vocation à s’exprimer davantage sur le sujet.

Noël Le Graët « dément toutes [les] accusations de harcèlement moral ou sexuel ou toutes autres infractions pénales », dans un communiqué transmis à l’AFP mardi. Dans ce texte transmis par ses avocates, le dirigeant de 81 ans s’étonne d’apprendre « par voie de presse » l’ouverture d’une enquête pour harcèlement moral et sexuel et fustige les « nombreuses interférences et pressions politiques » venues, selon lui, de la ministre des Sports, dans le cadre de l’audit diligenté par le ministère. L’enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Dans une déclaration à la presse, la ministre a répondu mardi soir celui avec qui elle est désormais en conflit ouvert. « Noël le Graët est un justiciable comme un autre. Il est libre d’organiser sa défense comme il le souhaite, mais ses tentatives de diversion ne duperont personne. Je ne me laisserai pas mettre en cause. »


Continuer à lire sur le site France Info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :