Publicités

Au salon Mountain Planet, la montagne change de siècle

Mardi, Avril 26, 2022 – 07:30

À Grenoble, le retour du salon bi annuel Mountain Planet s’annonce passionnant. Les thèmes de réflexion et les innovations proposées permettent de mesurer le chemin parcouru et à parcourir afin d’inscrire l’économie des loisirs en montagne dans une dimension contemporaine.

Hébergée dans les murs d’Alpexpo à Grenoble, l’édition 2022 des professionnels de la montagne, Mountain Planet, ouvre ce mardi et fermera ses portes jeudi soir. L’événement piloté par le Cluster Montagne accueille des représentants de vingt pays, à l’exception des professionnels chinois et russes. La fête devrait être belle, avec 17 000 visiteurs attendus. Mais à côté des traditionnelles démonstrations de matériels dédiés à l’équipement des stations, l’édition marquera par les thèmes abordés au cours des nombreuses conférences.

Les enjeux contemporains au menu des discussions

L’Isère, au travers de son programme « La station du Futur », avait lancé dès 2018 plusieurs débats qui, à l’exemple du projet de Modèle de la station de montagne du XXIe siècle à Chamrousse – aujourd’hui en stand-by – seront présents au cours de ce Mountain Planet. La digitalisation de l’offre touristique, la transition des business models, le recrutement de nouveaux clients ou encore la restructuration des stations connectées et 4 saisons seront débattus durant ces trois jours.

Le CEA montre ses muscles

De son côté, le CEA a décidé de mettre en avant des prototypes sortis de ses laboratoires grenoblois. On découvre la nouvelle technologie de localisation de smartphone via un drone pour le secours en montagne de Rescue drone. Toujours avec un drone, le CEA montrera comme le bureau conseil en géologie Géolithe utilise le Rocdro pour l’expertise et la surveillance des risques naturels gravitaires. Autre exemple : un nouveau système de détonateur électronique pour le déclenchement d’avalanches, fonctionnant sans fil.

Le bas carbone en tête de gondole

Les grands acteurs de la montagne sont bien sûr présents. À commencer par la Compagnie des Alpes qui arrive avec un prototype de dameuse électrique testé l’hiver dernier à La Plagne. Le gestionnaire et exploitant annonce sa volonté d’inscrire son futur dans une stratégie bas carbone. Cette dameuse, développée par la société iséroise CM Dupon, est une étape dans cette stratégie. Les deux partenaires veulent aller plus loin avec un prolongateur d’autonomie à hydrogène, qui sera testé dès l’hiver prochain.

Sport / Loisirs
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :